Ceci n’est qu’un humble exemple de ce que je vous encourage à faire grâce à PAZAP:
partir à la  découverte de nouvelles aventures simples et utiles.
Ces reportages métiers correspondent à mon parcours personnel, à mes curiosités, à mes opportunités.
A vous de jouer !

Témoignage de professionnel

On sépare les matières mises dans les sacs jaunes ou poubelles jaunes, il y a plusieurs postes différents, on trie uniquement les cartons, l’alu, le plastique et le tetra pack. On tourne toutes les 2 heures à des postes différents et à la fin les opérateurs de presse compressent tout.

Pour être un bon agent il ne faut pas être sensible aux odeurs, on a des gants mais quand même, il faut être rapide et concentré, il y a de la cadence et ce que je n’enlève pas ce sont les collègues après qui s’y collent et il y a une qualité requise à la fin.

Mais il y a aussi des bons cotés, on récupère des parfums de marque, des produits neufs, des bijoux, des ustensiles de cuisine, des livres, même de l’argent parfois, ça peut être dans les sacs mais ça peut venir aussi de bennes de vrac.

On découvre des pépites toutes les semaines !

On accueille les écoles, on fait visiter, on est fière de préserver l’environnement et d’expliquer ça aux enfants. Il y a aussi une boutique solidaire, une recyclerie qu’on anime en lien avec les gardiens valoristes responsables du trie de la décharge voisine.

On récupère enormément d’objets, de meubles, de jouets dont les gens ne veulent plus…On les trie et ça repars dans le circuit, c’est recycler, c’est utile à nouveau. Ça nous permet de changer de poste régulièrement d’alterner le trie et le contact avec les gens, ça nous plait.

http://ecocycleriedesmauges.blogspot.fr/

Mes impressions

Je me demandais souvent comment le sac recyclage carton/plastique/métal  que je mets dans ma poubelle peut bien être trié, je veux dire vraiment trié et pas seulement enfouis quelque part à l’abri des regards comme c’était le cas encore récemment. Me voilà donc en route pour passer quelques heures dans un centre de tri.

Et là surprise ! Tout le long de la chaine de traitement il y a des agents de trie mais aussi des machines dont la technologie m’impressionne. Les sacs sont vidés et eux même recyclés, le contenu passe sur des table de tri pour un premier contrôle humain, le tapis circule sous un aimant géant “overband” qui attire toutes les éléments métalliques, les éléments passent au crible, la course continue sous un trieur optique qui détermine la nature du déchet carton ou plastique et le « souffle » vers sa destination suivante, les agents de trie vérifient à nouveaux qu’il n’y a pas d’erreur sur le tapis, pendant ce temps les cartons vont d’un coté, les plastiques d’un autre, eux même différenciés selon leur nature.

La dernière étape c’est un pont mouvant qui achemine vers le compacteur chaque catégorie de déchet stocké, c’est cette compression qui sera acheminé vers l’acteur suivant pour être recyclé. Bref c’est une véritable course sans fin pour récolter des quantités impressionnantes de matériaux à recycler.

A coté du site une déchetterie partenaire récolte le « tout venants » qui peut avoir une seconde vie dans une ecocyclerie. Dans ce petit coin des Mauges le recyclage et le respect de l’environnement semble bien être une cause portée par tous, et c’est temps mieux ! Rien que sur le site il y a  une dizaine de métiers différents liés à l’environnement et si l’on compte les gardiens valoristes, les concepteurs, réparateurs des machines spécialisées ça fait un paquet de métiers à découvrir  !

Céline

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *