Cette citation est lumineuse d’intelligence, elle est d’Einstein, c’est donc normal me direz vous.

Ce que je ne comprends pas, c’est que malgré sa véracité, on continue à faire totalement l’inverse. On continue trop souvent à comparer ce qui n’est pas comparable.

Dans un système où la norme et la classification dominent il faut donc que le poisson soit noté sur sa capacité à monter aux arbres… et le pauvre poisson se prend naturellement pour le dernier des nuls. Triste conclusion…
Nous sommes tous différents, nous avons des capacités pour faire certaines choses que notre voisin n’a pas. Nous avons tous une « zone de confort » qu’il nous faut identifier pas à pas en fonction des situations que nous rencontrons. Pour cela pas de manuel, pas d’exercice précis mais plutôt une capacité à être attentif au plaisir, au confort, au bien être que l’on ressent et aux résultats qu’on obtient quand on fait quelques chose.

Ne vaudrait-il pas mieux apprendre à chacun à identifier sa zone de confort pour l’encourager à s’y investir, l’accompagner vers plus de maitrise, de connaissance, d’excellence  ?

Apprendre à connaitre ses atouts est aussi important que travailler à combler ses lacunes. Peut être faut-il moins prêter attention aux comparaison idiotes et aux classements qui en découlent pour se concentrer sur ce qui fait notre force, notre singularité.

 

Cette citation te parle, te touche, te dérange ?
Bref elle raisonne en toi…

C’est peut être qu’il y a quelque chose à creuser…
Ci dessous 2 façons de passer à l’action:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *